L'assurance dommages-ouvrage, qu'est ce c'est ?

L'assurance dommages-ouvrage permet de pré-financer tous les travaux de réparation liés à des dommages survenant dans les 10 ans qui suivent la réception du chantier. Elle est obligatoire pour tous les travaux de gros oeuvre et de second oeuvre.

En cas de dommages liés à des vices de construction rendant votre logement inhabitable, cette assurance vous permet donc de rebondir rapidement en prenant en charge la totalité des frais : vous ne déboursez rien car c'est votre assureur qui prend en charge les modalités de remboursement avec l'assureur du professionnel et qui avance les frais de réparation. 

L'assurance dommages-ouvrage est donc étroitement liée à l'assurance décennale de votre professionnel, c'est pourquoi vous devez vérifier que ce dernier dispose bien d'une décennale en cours de validité au moment de débuter les travaux. 

L'assurance dommages-ouvrage couvre le paiement de la totalité des réparations concernées par la garantie décennale du professionnel : vices de construction liés à structure du bâtiment (toiture, murs...) ainsi que tous les dommages qui rendent la construction inhabitable (panne de chauffage, effondrement de toiture...). 

Quand souscrire une assurance dommages-ouvrage ?
En principe, vous devez souscrire à votre assurance dommages-ouvrages avant la déclaration d'ouverture de chantier. Si vos travaux ont déjà débuté, à titre exceptionnel, il est possible de contracter une assurance dommages-ouvrage pour couvrir le restant des travaux. La prime sera alors calculée en fonction du risque à assurer. 

L'assurance dommages-ouvrage prend fin en même temps que la décennale du professionnel, soit 10 ans après la signature de la réception des travaux. 

Avez-vous trouvé votre réponse?